25 juin 2020

Magnus

Germain, Sylvie

Magnus Germain

Un grand coup de coeur pour ce roman de Sylvie Germain, un livre qui m’a beaucoup touchée. L’histoire, la beauté des mots, le vocabulaire recherché, alors que tout aurait pu être si triste et sombre, j’y ai vu de la lumière et de l’espoir. À relire !

« Dans ce roman, on peut voir l’histoire d’un homme à la mémoire lacunaire, qui cherche sa véritable identité, son nom, qu’il ne connaît même pas. Il souffre aussi d’avoir été adopté par la femme d’un médecin-tortionnaire nazi à la suite d’un bombardement où il perd la mémoire. Magnus a un ours en peluche et il va l’accompagner tout au long du récit. » (Wikipédia)

Membre : Île-des-Sœurs

Germain, Sylvie. Magnus, Éditions Albin Michel, 2005, 274 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter