19 avr 2018

L’Ordre du jour

Vuillard, Éric

L'Ordre du jour Vuillard

J’ai commencé la lecture de ce livre sans me douter de ce que j’allais ressentir. L’auteur m’a happée et ne m’a plus lâchée. J’en ai eu le souffle court.

Éric Vuillard ne prend pas de détour et va droit au but pour nous révéler des pans d’histoire qu’on ignorait. Moi, en tout cas.

La réunion des industriels allemands avec les ténors du nazisme ; l’utilisation des pauvres hères des camps de concentration pour faire rouler leurs usines. C’était une main-d’œuvre gratuite et « renouvelable ».

J’ai appris de quelle façon s’était passée l’Anschluss (l’invasion de l’Autriche/l’annexion de l’Autriche au IIIe Reich).

Éric Vuillard a creusé les thèmes qu’il aborde. Il ne s’agit pas d’un survol, mais d’un approfondissement. La petite histoire vient étayer la grande.

À lire si vous souhaitez éclairer certains recoins sombres de la Deuxième Guerre mondiale.

Prix Goncourt 2017.

Membre : Ahuntsic

Vuillard, Éric. L’Ordre du jour, Éditions Actes Sud, 2017, 150 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*