22 oct 2020

L’Oeil le plus bleu

Morrison, Toni

L'Oeil le plus bleu C. Bourgois

Il faut dire que cette auteure a une écriture peu commune. Un peu comme du vieux blues, il faut se laisser apprivoiser. Mais une fois cette étape franchie, on se laisse bercer par cette musique, cette écriture qui nous amène dans des chemins inconnus de l’âme humaine.

L’Oeil le plus bleu est son premier roman. L’histoire ? C’est celle de « la petite Pecola, Noire parmi les Noires et que le Destin, comble du raffinement féroce, a fait irrémédiablement laide. [...] Pecola hérite d’une caricature [de père] qui n’hésitera pas devant l’inceste. » (1)

Et d’une mère qui préférera la fillette de ses maîtres blancs. Alors son plus grand rêve est d’avoir les yeux bleus pour qu’enfin on puisse la trouver belle, qu’enfin, elle puisse connaître un peu de douceur. Et la fin… Ah ! la fin… Vous aimerez. J’en suis certain.

1. Source : http://blog.bebook.fr/woland/index.php/post/2008/11/03/LOeil-Le-Plus-Bleu-Toni-Morrison

Titre original : The Bluest Eye

Membre : Rosemont

Morrison, Toni. L’Oeil le plus bleu, Éditions Christian Bourgois, 1970, 1994, 217 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter