25 déc 2014

L’Intégriste malgré lui

Hamid, Mohsin

L'Intégriste malgré lui

Le livre est raconté sous la forme d’un monologue. Avec sincérité et transparence, un immigrant pakistanais, vivant aux États-Unis, nous fait part de ses pensées intimes. Bien qu’il soit bien intégré dans la société américaine, Tchenguiz remet en doute son rêve d’Amérique après l’ignoble acte terroriste du 11 septembre 2001. Des questionnements surgissent en lui, puisqu’à ce moment-là, les médias ont réussi à polariser la population, d’une façon directe ou indirecte, contre les immigrants aux allures orientales. Le jeune homme se sent stigmatisé et incompris face aux regards des gens, parfois haineux et méprisants, dans le métro ou ailleurs à New York ; pourtant, dans un passé pas si lointain, il passait inaperçu.
Il semble que l’après 11 septembre lui a fait perdre l’espoir d’une cohabitation culturelle. Toutefois, les arguments qui corroborent la différence entre lui et l’Amérique prennent le dessus. Il réalise qu’il est un nœud dans le maillon du système impérialiste américain. Cependant, selon lui, il n’est pas question qu’il soit un pion pour cette peste dévastatrice qu’est l’Amérique. Au fur et à mesure, on le voit rechigner de plus en plus envers ce modèle américain jusqu’au jour où il démissionne de son travail, puis quitte définitivement l’Amérique. Désormais, il enseigne à l’université au Pakistan ; il est aussi devenu un activiste fervent contre l’empire américain.
Le livre L’Intégriste malgré lui montre non seulement que la déformation du dogme religieux puisse fabriquer des intégristes, mais aussi le racisme et la xénophobie. Ces derniers facteurs contribuent directement à influencer le processus d’endoctrinement. La personne endoctrinée ne voit que le mal dans cette société qui lui a infligé le rejet, malgré les efforts et les bonnes intentions d’intégration dans le pays d’accueil.

Titre original : The Reluctant Fundamentalist

Membre : St-Léonard

Hamid, Mohsin. L’Intégriste malgré lui, Éditions Denoël, 2007, 201 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*