06 avr 2017

L’homme qui voyait à travers les visages

Schmitt, Éric-Emmanuel

L'Homme qui voyait à travers Schmitt

L’auteur essaie de comprendre l’attentat dont est témoin son héros, Augustin, orphelin et SDF. Celui-ci a un don spécial : il est capable de voir les anges et les démons qui nous influencent. Sommes-nous responsables de nos actes ? Qui écrit lorsque j’écris ? D’où vient la violence ? De Dieu ou des hommes ?

Certaines réflexions philosophiques sont intéressantes ainsi que les entretiens avec Dieu et le « Grand Œil », mais ce roman est troublant et trop extravagant. On ne sait pas très bien où il nous entraîne. Ce livre semble un peu un prétexte pour Éric-Emmanuel Schmitt de parler de lui-même… C’est loin d’être son meilleur !

Membre : Outremont

Schmitt, Éric-Emmanuel. L’homme qui voyait à travers les visages, Éditions Albin Michel, 2016, 421 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*