31 jan 2019

L’homme descend de l’ourse

Bouchard, Serge

L'Homme descend de l'ourse Bouchard

Cinquante chroniques sur des thèmes divers. Une écriture poétique, philosophique, qui ne laisse pas indifférents.

J’ai particulièrement aimé La table de cuisine qui nous ramène à celle de notre enfance : « La cuisine appartenait à la vie. Au centre trônait la table, table des devoirs et leçons, table des conseils et réunions. Autour de la table, une à une, les chaises se sont vidées. Le centre du monde n’était plus la table de la cuisine. »

La neige : « La neige porte à réfléchir. C’est pourquoi les paysages enneigés charrient tant de tristesse. »

La corde à linge : « Bien plus qu’une corde, bien plus que du linge – un message sur un fil. La corde à linge ne veut plus rien dire. Chacun dans son empire, chacun dans sa salle de lavage. »

Nostalgique et réaliste, Serge Bouchard ? À découvrir !

Membre : Ville Mont-Royal

Bouchard, Serge. L’homme descend de l’ourse, 1998, 223 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*