18 juin 2015

L’Homme de Londres

Simenon, Georges

l'homme de londres

Voici l’histoire d’un homme comme les autres qui voit sa vie complètement chamboulée du fait qu’il est, sans le vouloir, témoin d’un meurtre. Comme toujours, Simenon nous raconte, avec une très grande simplicité, ce qui rend parfois la vie si complexe.
Le roman débute ainsi : « Au moment même, on les prend pour des heures comme les autres et après coup seulement, on s’aperçoit que c’étaient des heures exceptionnelles, on s’acharne à en reconstituer le fil perdu, à en remettre bout à bout les minutes éparses. Pourquoi, ce soir-là, Maloin était-il parti de chez lui de mauvaise humeur ? On avait dîné à sept heures, comme d’habitude. Il y avait des harengs grillés, puisque c’était la saison. Ernest, le gamin, avait mangé proprement. »

Membre : Villeray

Simenon, Georges. L’Homme de Londres, Éditions Presses de la Cité, collection Le Livre de poche, 1933, 2004, 190 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*