31 mai 2018

L’Heure mauve

Ouimet, Michèle

L'Heure Mauve

L’auteure nous invite dans une résidence pour aînés. Elle y a fait un séjour afin de bien décrire ce milieu de vie.

Jacqueline Laflamme a pris une retraite forcée après avoir travaillé plusieurs années dans un quotidien montréalais. Sans enfant, vivant seule dans son condo, elle est atteinte d’un cancer de la bouche. Elle s’installe au Bel Âge, une résidence cossue pour personnes âgées d’Outremont.

Jacqueline évolue parmi des individus en perte d’autonomie : juges, avocats, médecins, journalistes. Elle devient agressive vis-à-vis la direction de la maison et des autres pensionnaires qui vivent dans le passé et qui sont amères.

Ce livre n’est pas une ode à la vieillesse et il est à proscrire, comme lecture, aux gens de 80 ans.

« La vieillesse est perfide. Elle s’insinue tranquillement dans votre vie, mine de rien. »

Abonnée : Germaine-Guèvremont

Ouimet, Michèle. L’Heure mauve, Éditions du Boréal, 2017, 367 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*