14 mai 2010

L’Évangile selon Pilate

Schmitt, Éric-Emmanuel

L'Évangile selon Pilate

Ce roman n’est pas une nouveauté, mais je n’avais jamais eu l’occasion de le lire.

L’oeuvre se divise en deux parties. Dans la première, Yéchoua (Jésus) vit les dernières heures avant son arrestation. Il se sait condamné à mort et se remémore l’évolution de sa pensée, de son action et de sa vie spirituelle. La deuxième partie donne la parole à Pilate, le préfet de Judée qui a condamné Jésus à mort.

Dans une correspondance adressée à son frère Titus qui est à Rome, Pilate relate les événements qui ont suivi la crucifixion de Yéchoua que Pilate désigne sous le nom de « magicien de Nazareth ». On voit Pilate qui passe de la certitude tranquille d’avoir fait son devoir de préfet romain à un doute de plus en plus lancinant quant à la possibilité que Yéchoua soit ressuscité. Pilate en arrive à se livrer à une véritable introspection spirituelle. La chute est forte et déconcertante.

Les lecteurs familiers des Évangiles apprécieront le talent de Schmitt qui sait paraphraser des passages bibliques sans alourdir le ton de sa narration. J’ai bien aimé ce roman qui prête un caractère humain et sympathique à un personnage historique controversé.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Ville Mont-Royal

Schmitt, Éric-Emmanuel. L’Évangile selon Pilate, Éditions Albin Michel, 2000, 369 pages.

Catégorie : Livres numériques, Romans : historiques

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “L’Évangile selon Pilate”

membre de Lachine dit : - 19 mai 2010

J'ai adoré ce livre aussi.Il faut dire que je trouve l'auteur extrèmement intessant et super écrivain.Avez-vous lu Ma vie avec Mozart,Oscar et la dame en rose,Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran et son dernier Concerto à la mémoire d'un ange? Super!