10 avr 2014

L’Étranger

Camus, Albert

L-Etranger

Le roman débute avec l’enterrement de la mère de Meursault, un jeune français algérien, qui affiche une attitude indifférente plutôt que triste. Le lendemain, il rencontre une ancienne collègue de travail, Marie, avec qui il commence une relation amoureuse. Puis il accepte l’amitié de son voisin, Raymond, et il se laisse entraîner dans une séquence d’événements qui culmine avec l’assassinat d’un jeune Arabe sur la plage, ennemi de Raymond. Le meurtre est attribué au hasard, au fait que le couteau de l’Arabe brille dans le soleil et que Meursault, les yeux aveuglés par la lumière, tire plusieurs coups de fusil. Il est enfermé en prison et condamné à la peine de mort. Le procureur insiste sur le fait que Meursault n’a pas pleuré à l’enterrement de sa mère et que, par conséquent, il doit être un homme froid, sans sentiments, un meurtrier. Avant sa fin, Meursault contemple le sens de sa vie et, pour la première fois, il se révolte et regrette son sort.
Le personnage principal, Meursault, a toujours un air indifférent, une attitude passive envers la vie. Il accepte les choses qui lui arrivent avec résignation et il n’aime pas mentir, donc développe une passion profonde pour la vérité. C’est un homme solitaire qui apparaît comme un étranger à la société dans laquelle il vit.
J’ai beaucoup aimé ce livre, mais le comportement de Meursault, sa façon de recevoir les choses comme si tout se passait indépendamment de sa volonté, m’a indignée.

Membre : Roumanie

Camus, Albert. L’Étranger, Éditions Gallimard, 1942, 171 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Une réponse pour “L’Étranger”

Nicole Latourelle dit : - 10 avril 2014

Je partage tout à fait votre sentiment. Un livre très connu et reconnu mais que je ne conseille à personne à cause de ça. Cela m'a même empêcher de lire d'autres livres de ce très grand auteur pendant plusieurs années.

Pour laisser un commentaire

*