19 juil 2018

L’Été circulaire

Brunet, Marion

L'Ete circulaire

À l’instar de Marie-Anne Poggi, je vous recommande la lecture de ce roman noir. Ça nous change des autofictions et des bluettes qui font rage ces derniers temps, il me semble.

Tout y passe, en matière de portrait social, dans ce récit : violence familiale, misère des pauvres et des riches, magouilles de petits escrocs, addiction à l’alcool et au jeu, racisme, crise des migrants, alcoolisme, dépression, abus sexuels. Tout ça entremêlé des joies partagées de vivre de deux adolescentes âgées de 15 et 16 ans dans une petite ville moche dans le Vaucluse.

Petit suspense à la clef pour maintenir le lecteur captif : Céline, 16 ans, est enceinte. Mais qui donc est le père ? Qu’adviendra-t-il ? Noir.

Membre : J. de Rosemont

Brunet, Marion. L’Été circulaire, Éditions Albin Michel, 2018, 266 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*