07 oct 2021

Les Villes de papier

Fortier, Dominique

Les Villes de papier Fortier

Sous la plume de Dominique Fortier, la poétesse américaine Emily Dickinson revit.

Les Villes de papier, c’est son univers partagé entre son existence où elle baigne dans une vie familiale qui la rassure malgré des relations difficiles avec ses parents et celle de ses études où elle se laisse aller à des pensées empreintes d’inquiétudes. C’est aussi son retrait progressif de la vie qui l’entoure et son isolement dans le silence de sa chambre.

Les Villes de papier, c’est surtout ces petits papiers qu’elle noircit continuellement de mots évocateurs. Parallèlement, l’auteure relate les moments de son séjour dans la patrie d’Emily où elle s’imprègne de l’atmosphère des lieux qu’a habités la poétesse.

Dominique Fortier dessine « le paysage de sa vie » et la vie d’Emily, avec des touches chatoyantes des jardins qui l’animent, de l’eau qu’elle pressent, des oiseaux qui l’enchantent, bref, de son refuge qu’est la nature. Entre lecture, écriture et correspondance, elle s’abandonne à des rêveries mélancoliques. Et toujours, elle refusera de publier ses poèmes.

Un roman magnifiquement écrit où douceur, douleur et luminosité teintent l’univers de blancheur qui entoure Emily Dickinson !

Membre : Colombe, Ville de Québec

Fortier, Dominique. Les Villes de papier, Éditions Alto, 2018, 192 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter