10 mar 2022

Les Solidarités mystérieuses

Quignard, Pascal

Les Solidatirés mystérieuses

Un très bon roman, plein de nostalgie. Quelle élégance, quelle belle façon de nous parler de la complexité des rapports humains. Par harmonie aux mots d’Aragon : « Aimer à perdre la raison », l’auteur raconte un amour fou, jusqu’à l’oubli de soi.

C’est l’histoire de Claire, linguiste d’une quarantaine d’années, qui revient dans le village de son enfance pour un mariage. Ce petit village où elle a grandi avec son frère, Paul, élevés par un oncle et une tante après le décès accidentel de leurs parents. C’est là qu’elle a rencontré son premier et seul amour, Simon, installé avec son épouse et leurs fils.

C’est l’histoire d’une vie, celle de Claire et de son frère. C’est l’histoire d’un amour impossible dont la mort approfondie la présence. L’histoire de Paul, un témoin qui accepte sans condition sa sœur et ses états d’âme, sa sœur et ses errances. Une solidarité entre ces deux êtres qui devient le pilier de leurs vies.

Pudeur et silence peuplent ces pages pour évoquer des sentiments trop forts, trop espérés, trop attendus, trop lourds à vivre. Et si vivre, c’était se détacher ?

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Quignard, Pascal. Les Solidarités mystérieuses, Éditions Gallimard, 2011, 251 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter