04 avr 2019

Les Silences du corbeau

Rivard, Yvon

Les Silences du Corbeau

Un roman plein d’esprit, qui a reçu le prix du Gouverneur général à sa parution en 1986.

Il a été l’objet de plusieurs articles dont celui-ci, que j’ai trouvé intéressant, tout comme les petites citations d’articles en quatrième page de couverture.

Personnellement, je dirais que la citation de Goethe, en exergue : « Les Mères ! Les Mères ! Cela résonne d’une façon si étrange » me paraît annoncer et résumer le livre.

L’histoire de jeunes personnes encore un peu ados séjournant dans un ashram en Inde, est aussi cocasse que profonde, racontée avec humour et réflexion… et Mère n’est jamais loin. Alexandre, le personnage principal, a aussi affaire avec le souvenir de deux femmes qu’il a aimées.

Le corbeau ? Une sorte de surveillance sévère au regard peut-être un peu las.
Il paraît que pour bien apprécier ce roman, il faut le lire plus d’une fois.

Membre : N.L., Île-des-Soeurs

Rivard, Yvon. Les Silences du corbeau, Éditions du Boréal, 1986, 265 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*