11 août 2022

Les Ombres blanches

Fortier, Dominique

Les Ombres blanches petit format

Les Ombres blanches est la suite des Villes de papier (2018). Emily Dickinson est décédée, elle a laissé des consignes strictes à sa sœur Lavinia de brûler tout papier personnel.

Ce deuxième volume met en scène ceux qui restent après le départ d’Emily, son frère Austin et sa femme Susan, sa sœur Lavinia, Mabel, la maîtresse d’Austin, avec son mari David et sa fille Millicent. Toutes ces personnes vont jouer un rôle pour garder en vie les écrits d’Emily Dickinson, en travaillant à la publication de son œuvre.

« Quand elle voit une mésange, Lavinia pense à sa sœur vivante. Lorsqu’elle aperçoit, entre les branches du sycomore, l’éclair rouge du cardinal, elle voit sa sœur. En regardant les sittelles, en guettant un étourneau sur un toit, chaque fois qu’elle entend roucouler une tourterelle, dès qu’apparaît un corbeau ou un mainate chatoyant, Lavinia se souvient d’Emily. » Dominique Fortier a parsemé son livre de vers d’Emily ce qui, de façon agréable, donne du rythme.

Les Ombres blanches pose des questions qui m’ont touchée, car on se les pose tous : Qu’est-ce qui nous survit ?

Comment perpétuer l’œuvre d’Emily, si douce, si sensible, qui s’est repliée peu à peu dans son monde ? Bien que ce livre soit un peu plus rempli de détails matériels, il complète Les Villes de papiers, mais de manière bien moins lyrique.

Membre : Christine, Duvernay (Laval)

Fortier, Dominique. Les Ombres blanches, Éditions Alto, 2022, 244 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter