25 mai 2017

Les Oliviers du Négus

Gaudé, Laurent

Les Oliviers du Negus

Quatre nouvelles intéressantes, bien racontées bien que mystérieuses parfois. Celles-ci font beaucoup référence à l’histoire.

Les Oliviers du Négus. Un homme soldat en Éthiopie avant la Deuxième Guerre mondiale, Zio Négus, est mort. Sud de l’Italie : avant de mourir, il lui a semblé voir Frédéric II en des temps plus anciens à la tête de ses cavaliers. Peu de personnes à ses funérailles.

Le Bâtard du bout du monde. Lucius, un centurion romain, entraîne ses troupes au-delà des frontières. Seul rescapé il revient à Rome.

Je finirai à terre. Un soldat de la guerre de 14 rencontre un fermier. Un « golem » est enfermé dans une caisse d’une pièce fermée à l’étage. C’est une sorte de fantôme en terre qui détruit les vivants d’un hameau en France, près du front.

Tombeau pour Palerme. La voiture d’un juge (Paulo Borsellino, serait-ce Giovanni Falcone ?) explose à Palerme. Il revoit les moments d’avant sa mort.

Un auteur à découvrir et, si j’ai l’occasion, je lirai d’autres livres de Laurent Gaudé.

Membre : Verdun

Gaudé, Laurent. Les Oliviers du Négus, Éditions Actes Sud, Leméac, 2011, 157 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*