16 juin 2022

Les Mots de mon père

Boulerice, Jacques

Les Mots de mon père

Si ma conjointe ne m’avait pas incité fortement à lire ce livre, je serais passé à côté d’une prose de qualité, qui transmet plein de réflexions profondes sous une apparence légère. Je n’en connaissais pas l’auteur, professeur, romancier et poète, dont c’est pourtant le 25e ouvrage, une lacune que je vais corriger.

Les Mots de mon père se compose de 51 très brefs chapitres, entrecoupés de dessins illustrant les faits et les dits du père de l’auteur, avec ses mots et ses réflexions. Nous rencontrons donc un journalier peu scolarisé, doux, habile de ses mains, plein de sagesse, traversant l’existence en paix avec lui-même et avec les autres, héritier en quelque sorte d’une sagesse séculaire remontant jusqu’au premier Boulerice venu de Bretagne, en Nouvelle-France. Une sagesse dont nous avons aujourd’hui perdu la source et le filon. Un homme dépareillé, comme on disait avant que chaque individu ne devienne incroyable.

J’ai d’abord retrouvé, dans ce livre, des mots et des expressions pittoresques que je n’avais plus entendus depuis des décennies. Comme « une mitaine » pour désigner un temple protestant (p. 18), « un écornifleux », un « seineux », pour quelqu’un qui se mêle de ce qui se passe chez les autres (p. 42), « un tour de machine », pour une promenade en voiture (p. 37), « il a attrapé la pigritte », pour un paresseux (p. 95), etc.

Sans effort apparent, l’auteur nous donne des perles presque à chaque page. En voici deux exemples : « C’est la brunante. Le jour cherche une sortie entre chien et loup. » (p. 127). « Au plafond, des pans de fenêtres inclinées tentent de prouver l’existence de la blancheur des nuages et du bleu du ciel. » (p. 145).

C’est à cette virtuosité, je pense, qu’on reconnaît un bon écrivain. Bref, que voilà donc un joli petit livre !

Dessins de Mathias Lessard.

Membre : Pierre, abonné de la bibliothèque Germaine-Guèvremont

Boulerice, Jacques. Les Mots de mon père, Éditions Fides, 2021, 201 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter