27 juil 2012

Les Madones de Leningrad

Dean, Debra


Le gros coup de cœur de l’année… Petit à petit, les ravages de l’âge érodent la prise qu’a Marina sur sa vie de tous les jours. Et bien que cette femme âgée russe, qui habite les États-Unis, n’ait aucune mémoire récente, son passé lointain est intact et elle se souvient de tous les détails de sa jeunesse à Leningrad en pleine guerre. En automne 1941, l’armée allemande assiège Leningrad, un siège qui dure des années. Des millions d’habitants meurent de faim et de froid. Marina, l’une des guides du musée de l’Hermitage et ses collègues, sont chargés de cacher les œuvres inestimables du musée tout en laissant aux murs les cadres des peintures. Pendant les bombardements, Marina mémorise chaque détail de ces merveilleux tableaux et ces souvenirs créent en elle un palais de beauté, un Hermitage personnel dans lequel elle se retire pour fuir ses terreurs, la faim, le froid et la mort. Ce refuge se loge profondément en elle.
Les Madones de Leningrad passe du présent en Californie au passé à Leningrad, pour en faire un saisissant et émouvant portrait de la guerre, du souvenir, du pouvoir de l’amour et de l’art.

Titre original : The Madonnas of Leningrad



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Westmount

Dean, Debra. Les Madones de Leningrad, Éditions Grasset, 2006, 2007.

Catégorie : Romans : étapes de la vie, Romans : récits de guerre

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “Les Madones de Leningrad”

Les Irrésistibles » Les Madones de Leningrad dit : - 31 août 2012

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*