20 sept 2018

Les Larmes de saint Laurent

Fortier, Dominique

Les larmes de saint Laurent

Je joins ma voix à celles qui ont fait l’éloge du deuxième roman de Dominique Fortier. Disons pour commencer que le récit, divisé en trois grandes parties, nous amène d’abord en Martinique, puis à Londres au début du XXe siècle. La troisième partie se déroule à Montréal au début du XXIe siècle.

Les lieux et les époques se rejoignent de diverses manières aussi bien dans l’intrigue que dans la thématique, car tous les personnages sont fascinés par les forces obscures de la nature : volcans, marées, etc. Malgré le côté érudit du texte qui explique ces phénomènes, une abondance de détails concrets rend le récit très vivant. L’atmosphère est toujours bien recréée.

La voix narrative épouse divers points de vue en gardant une grande unité de ton, gravité et douceur à la fois. Je note également que tous les personnages sont de jeunes gens que leur intelligence et leur sensibilité mettent à l’écart sans qu’ils choisissent pour autant de se marginaliser.

Membre : Ville-Émard

Fortier, Dominique. Les Larmes de saint Laurent, Éditions Alto, 2010, 332 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*