26 fév 2015

Les Innocents

Simenon, Georges

Les Innocents

Souvent, dans les « romans durs » de Simenon, les personnages vivent des drames que rien ne laisse présupposer de prime abord. Ils vivent leur train-train quotidien et soudain leur vie se trouve complètement remise en question.
Résumé : « Célerin vit en parfaite harmonie avec sa femme Annette, leurs deux enfants et ses collaborateurs dans un atelier de bijoux. Un accident stupide va changer la destinée de cet homme heureux. Annette, qui travaille comme assistante sociale dans le quartier de la Bastille, se fait écraser par un camion en traversant la rue Washington, dans un quartier où, apparemment, elle n’avait rien à faire. Après ce coup terrible, Célerin n’est plus le même homme. Malgré l’affection qu’il vouait à sa femme, il se reproche de ne pas l’avoir assez entourée d’attentions. Détaché de tout, il n’aspire plus qu’à se rapprocher de la morte, en reconstituant par le souvenir ce qui avait été sa vie et la sienne depuis le début de leur mariage. »

Membre : Villeray

Simenon, Georges. Les Innocents, Éditions Presses de la Cité, 1972, 183 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*