22 mar 2018

Les Guerres de mon père

Schneck, Colombe

Les Guerres de mon pere

Un roman autobiographique troublant de l’auteure-chroniqueuse à la radio française.

L’auteure éprouve de la difficulté à « accepter d’être aimée ». Vingt-cinq ans après la mort de son père alors qu’elle sortait de l’adolescence, elle entreprend une recherche exhaustive aidée par sa grand-mère et son oncle maternel, meilleur ami de son père. Archives, interviews, correspondances, l’auteure fouille, interroge et découvre la vie d’exilés qu’ont vécue ses parents et grands-parents juifs-hongrois (devenus roumains), la fuite vers la France où le petit garçon blond aux yeux bleus est caché chez des Français.

On lit la Première Grande Guerre, la Deuxième, la guerre d’Algérie, la peur, la honte de se cacher mais aussi la résistance et la résilience. Colombe Schneck a compris que « [la manière de vivre de son père] était un état de survie et de résistance. Il disait qu’il ne faut pas parler des choses qui fâchent. »

J’ai beaucoup aimé le sujet de ce livre, le voyage dans le temps, le passage des protagonistes dans les trois guerres. Par contre, par moments, j’ai eu du mal à discerner quel personnage parlait, incluant l’auto-analyse de l’auteure. Détail ! À lire assurément !

Membre : Floride

Schneck, Colombe. Les Guerres de mon père, Éditions Stock, 2018, 340 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*