18 jan 2018

Les Filles au lion

Burton, Jessie

Les Filles au Lion Burton

Marjorie Quick a donné sa chance à Odelle. Enfin, après cinq ans de vie à Londres, elle lui offre le poste de dactylo au Skelton Institute, musée renommé. Noire, immigrée en 1967 de Port of Spain, capitale de Trinidad Tobago, il ne lui est pas facile d’accéder à ses rêves.

Par hasard, Odelle rencontre Lawrie Scott au mariage de son amie Cynthia. Un jeune homme qui se cherche, mais qui s’intéresse vraiment à elle. Par ailleurs, il possède une magnifique peinture d’Isaac Robles, peintre peu connu, qu’il veut éventuellement vendre. Elle lui vient de sa mère, c’est son héritage. Dès que Marjorie Quick l’aperçoit, elle semble en proie au désarroi. Ce sera le début d’une recherche sur l’histoire de ce peintre, une histoire remplie de péripéties.

L’auteure, alterne d’un chapitre à l’autre entre l’Espagne de 1936, pendant la guerre, et Londres en 1967.
Caractères trempés, époque historique très bien décrite, passionnant !

Titre original : The Muse

Membre : Laval-Vimont

Burton, Jessie. Les Filles au lion, Éditions Gallimard, 2016, 2017, 490 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*