30 juil 2015

Les Arpenteurs

Zupan, Kim

les arpenteurs

Probablement mon coup de cœur de l’été. C’est un article du Devoir http://www.ledevoir.com/culture/livres/438219/polar-des-deux-cotes-de-la-mort qui m’a mis sur la piste de ce roman fort bien écrit.
Résumé : « John Gload, 77 ans, attend son procès dans une prison du Montana. Val Millimaki, adjoint du shérif, travaille dans cet établissement et chaque nuit, le criminel lui révèle une partie de son passé. Une amitié troublante naît entre les deux hommes, sur fond de manipulation, de confessions et de non-dits. »
John Gload, le personnage central de ce livre, aurait pu être le cousin germain d’Hannibal Lecter du fameux Silence des agneaux et ses échanges avec Val ressemblent à ceux qu’avait Lecter avec Clarice Starling, l’agente du FBI.
Les descriptions, très précises et évocatrices, surtout celles de la nature environnante, prennent une place très importante dans le roman et souvent les propos des personnages portent à réfléchir : « La personne qu’on épouse s’avère toujours être quelqu’un d’autre, au bout d’un temps. Une personne qui finit par changer, devenir quelqu’un d’autre. Ni mieux ni pire. Juste différente. Vous mettez de l’orge dans un tonneau et six mois plus tard, ça devient du whisky. »
Pas mal pour un premier roman ! Seul bémol : le titre un peu tiré par les cheveux.

Titre original : The Ploughmen

Membre : Villeray

Zupan, Kim. Les Arpenteurs, Éditions Gallmeister, 2014, 2015, 273 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*