26 oct 2012

Les Amazones

Marcotte, Josée

Vous en aviez mis du temps à proposer la lecture de ce récit : Les Amazones de la Québécoise Josée Marcotte. Le livre était court, pourtant : quarante-sept chapitres, 93 pages, 245 paragraphes, 8 333 phrases et 13 274 mots. Vous aviez pu établir qu’un chapitre comportait en moyenne 1,82978723404255 page.
Vous aviez pensé que c’était un livre de peu de mots, mais qui en disait long sur le Monde et l’Être. Vous aimiez les textes courts. Les textes de fondation. Vous aviez pensé à La Maladie de la mort de Marguerite Duras, à Bartleby d’Herman Melville, à La Colonie pénitentiaire de Franz Kafka, à Plus haut que les flammes de Louise Dupré.
Vous aviez plongé à de nombreuses reprises (quadruple saut avant festif) dans ce texte, Les Amazones. Pour tenter de bien sentir les mots, ce qui les liait à d’autres textes, d’autres imaginaires, d’autres univers. Ceux de Rimbaud, Michaux, Volodine, Perec, Vian, Ducharme, mais aussi à la culture des geeks, aux trésors du manga et de la série Les Mystérieuses Cités d’or.
Vous aviez aussi remarqué que la figure de l’Amazone avait vraiment la cote dans la littérature récente : Aomamé dans 1Q84 d’Haruki Murakami, Lisbeth dans Millennium de Stieg Larsson. Katniss dans Hunger Games. Ces trois récits, de véritables virevolte-pages, vous avaient diverti, trois récits en trois tomes qui, à leur façon toutefois, n’en finissaient plus de finir… Vous aimiez vraiment le vif, le tranchant, le court. Votre recommandation comportait en ce moment 258 mots et 1 578 caractères, espaces compris. C’était déjà trop. Vous aviez suffisamment tourné autour du pot. Vous n’en pensiez pas moins que madame Marcotte proposait une relecture originale de deux mythes : celui des Amazones et celui du bonheur obligatoire. À lire, absolument.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Montréal

Marcotte, Josée. Les Amazones, Éditions l’instant même, 2012.

Catégorie : Romans : québécois

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “Les Amazones”

Les Irrésistibles » Les Amazones dit : - 18 janvier 2013

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*