22 fév 2013

Les Amants du Spoutnik

Murakami, Haruki

K. est instituteur. Il aime Sumire, mais c’est sans espoir de retour. Ils sont cependant de très grands amis. Un jour, par hasard, Sumire rencontre Miu, une femme superbe plus âgée qu’elle, et s’en éprend. Sumire accepte de travailler pour Miu et l’accompagne en voyage d’affaire en Europe. À la fin du voyage, elles vont se reposer dans une île grecque. Au bout de quelques jours, Miu appelle K. : Sumire a disparu. Le roman tranquille se transforme alors en thriller avec un grain de fantastique, à moins qu’il ne s’agisse d’hallucinations. K. fera le voyage pour aller aider Miu à retrouver Sumire. Dans cette recherche, il trouvera une disquette laissée sur place par Sumire, sur laquelle il lira deux textes troublants. Ces deux textes sont-ils la clé de sa disparition ?
Sur la jaquette du livre, on écrit : « Un roman sensuel, étrange et obsédant, où se dessinent d’insaisissables vérités au fil d’une écriture limpide. » C’est exactement ça. Obsédant, il l’est : on veut continuer à lire, car on veut savoir où l’auteur nous mène. Un exemple d’insaisissable vérité : un des thèmes récurrents de ce roman est la solitude ; vers la fin, K. aura cette réflexion : « Pourquoi sommes-nous si seuls ? me demandai-je. Pourquoi est-il nécessaire que nous soyons si seuls ? Tant de gens vivent dans ce monde en attendant quelque chose les uns des autres, et ils sont néanmoins contraints à rester irrémédiablement coupés des autres. Cette planète continue-t-elle de tourner uniquement pour nourrir la solitude des hommes qui la peuplent ? » (p. 237).



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Outremont

Murakami, Haruki. Les Amants du Spoutnik, Éditions Belfond, 1999, 2003.

Catégorie : Romans : histoires d'amour

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*