25 jan 2018

Le Tao du tagueur

Ouaknine, Serge

Le tao du tageur

Roman non linéaire à l’écriture pleine de poésie qui, par touches et couches successives, nous tague l’histoire de ces deux êtres que rien pourtant ne semblait destiner l’un à l’autre.

Panda, ex-publiciste de talent d’origine obscure comme les corons d’où il est issu, a laissé tomber Paris et sa carrière ; il a échoué à Montpellier où il tague rues, ruelles, édifices, portes et fenêtres.

Il tague et retague la nuit à la recherche de la ligne parfaite. Et on apprend à le suivre qu’un tagueur n’est pas un graffiteur. Qu’il existe des règles et des lois dans ce monde qui ne nous est connu que par la signature qu’ils laissent et qui souvent nous agresse. Monde clandestin et violent.

Leily rescapée d’un camp de « rééducation » en Chine maoïste, fille de calligraphe à qui on a interdit le geste sur lequel est bâti toute sa culture, toute son érudition, sa parole et qui en silence a réussi quand même à transmettre son savoir à sa fille. Leily qui, au sortir du camp, avide de paroles apprend le français et obtient une bourse qui, par erreur, va l’envoyer étudier à Montpellier.

Leily qui, encore par hasard, en réponse à une pique de son professeur va construire sa thèse autour du tag et va suivre Panda en répertoriant ses tags jusqu’au jour où, l’apercevant de sa fenêtre, elle va l’héberger. De ce jour, ils vivront une fusionnelle histoire d’amour en dépit de toute logique jusqu’à la fin de l’un et de l’autre.

Le tao est le principe qui engendre tout ce qui existe, la force qui coule en toutes choses. C’est, paraît-il, l’essence même de la réalité. Concept difficile à comprendre pour tout esprit cartésien, car il signifie aussi bien le chemin que la règle et l’ordre.

Serge Ouaknine réussit à nous faire entrevoir ce que pourrait être le tao du tagueur et de la calligraphe par le style subtil de son écriture proche de la poésie et son talent indéniable de conteur.

Lecture chaudement recommandée.
Bravo aussi pour la quatrième de couverture, excellent résumé du livre et qui incite à sa lecture.

Membre : Outremont

Ouaknine, Serge. Le Tao du tagueur, Éditions XYZ, collection Romanichels, 2015, 176 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*