05 nov 2015

Le Royaume

Carrère, Emmanuel

le royaume

L’auteur de ce récit est âgé de 56 ans. Jeune adulte, il a été un croyant fervent, catholique pratiquant, presque mystique. Cela n’a duré que trois ans : aujourd’hui, il ne croit plus que Jésus soit ressuscité, mais il demeure fasciné qu’on puisse le croire et qu’il l’ait cru lui-même.
D’où ce livre, qui tente de comprendre les débuts du christianisme. L’auteur n’est ni exégète ni théologien ni historien ; c’est en journaliste qu’il mène son enquête, avec diverses traductions de la Bible à portée de la main, incluant celle à laquelle il a collaboré, la Bible dite des écrivains (coédition Bayard et Médiaspaul, 2001). Il suit donc à la trace Paul et Luc qui, les premiers, ont écrit sur le christianisme, en essayant de concilier les versions et les interprétations et de combler les lacunes des textes.
Ce travail de rédaction s’est étendu sur sept ans et il intègre des éléments du cheminement personnel de l’auteur. Le résultat est un récit extrêmement bien mené, avec un vocabulaire actuel dénué de complexité (même trivial parfois), qui se lit d’autant plus comme un roman qu’il ne comporte pas de notes de bas de page ou de fin de chapitre susceptibles de ralentir la lecture. Même si on n’adhère pas à la position de l’auteur, ce livre est passionnant.

Membre : Pierre, abonné de Guèvremont

Carrère, Emmanuel. Le Royaume, Éditions P.O.L., 2014, 630 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*