22 sept 2022

Le Retour

Schlink, Bernard

Le Retour Schlink

Schlink est l’auteur du Liseur (1995). Dans ce roman, il était question de la responsabilité des geôliers allemands durant la Seconde Guerre mondiale. Il y soutenait la thèse que ces personnes n’étaient pas responsables de leurs actes étant donné les ordres qu’ils recevaient.

Dans Le Retour, Schlink aborde le même problème sous un angle différent et dans un contexte différent. Après la Seconde Guerre, plusieurs sont revenus auprès de ceux qu’ils aimaient. Mais il y en a aussi qui ne sont pas revenus, non pas parce qu’ils étaient morts aux champs de bataille, mais parce qu’ils ne le voulaient pas. Ils voulaient refaire leur vie ailleurs, autrement.

C’est cette histoire que Schlink raconte ici. Le narrateur découvre que son père n’est pas mort et qu’il a refait sa vie aux États-Unis. Il se met à sa recherche pour connaître le fin fond de l’histoire. La fin, sans vous la dévoiler, m’a fait penser à Luc Picard dans Aller simple.

Titre original : Heimkehr

Membre : Michel, Saint-Jean-sur-Richelieu

Schlink, Bernard. Le Retour, Éditions Gallimard, collection Du monde entier, 2006, 2007, 383 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter