21 jan 2016

Le Rapport de Brodeck

Claudel, Philippe

le rapport claudel

Depuis que j’ai terminé la lecture de ce livre, j’ai peine à m’intéresser à autre chose. Je lis et relis certains chapitres tant ils décrivent bien et si justement jusqu’où peuvent aller la méchanceté et la méconnaissance de l’autre. Les chapitres 19, 27, 36 et 37 atteignent des sommets lorsque le narrateur et quelques personnages parlent des véritables sentiments qui les habitent.
Une phrase ne me quitte pas « […] si la créature a pu engendrer l’horreur c’est que son Créateur lui en a soufflé la recette. »
Livre coup de poing, coup de cœur ; un chef-d’œuvre, à mon humble avis.

Membre : Outremont

Claudel, Philippe. Le Rapport de Brodeck, Éditions Stock, 2007, 401 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*