09 juil 2020

Le Poids des secrets. 5, Hotaru

Shimazaki, Aki

Hotaru Shimazaki

Il s’agit du cinquième et dernier volet du cycle Le Poids des secrets.

Hotaru signifie « luciole » en japonais. Cette fois-ci c’est Mariko, devenue grand-mère, qui raconte à sa petite-fille Tsubaki le fin fond de toute l’histoire qui a débuté en 1999 avec Tsubaki.

Évidemment, je ne peux rien vous dire, car les cinq tomes se tiennent. Ce sont en fait les cinq chapitres d’un même roman.

J’ai pris un très grand plaisir à lire Aki Shimazaki. Son écriture simple nous transporte dans un pays et une culture très raffinés qui ne nous sont pas familiers. Je reviendrai sûrement à cette auteure.

Membre : Michel, Saint-Jean-sur-Richelieu

Shimazaki, Aki. Le Poids des secrets. 5, Hotaru, Éditions Leméac, Actes Sud, 2004, 139 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter