06 juin 2019

Le Poids de la lumière

MacLeod, Alexander

Le Poids de la lumiere

Sept nouvelles écrites par un auteur de la Nouvelle-Écosse et qui valent largement le détour.

Le mille miraculeux (Miracle Mile)
Que se passe-t-il dans la tête de deux coureurs olympiques du 1500 mètres, deux heures avant le signal de départ jusqu’au moment où ils sortent du stade.

Les parents (Wonder About Parents)
Deux histoires en parallèle… une sur les poux de tête, l’autre sur la survie de votre enfant.

Petits fardeaux (Light Lifting)
Les hauts et les bas sur un chantier de construction.

Adultes débutants I (Adult Beginner I)
Enfant, elle a subi un traumatisme très sérieux lors d’une baignade avec ses parents. Devenue jeune femme, elle cherche par tous les moyens à maîtriser sa peur de l’eau.

La boucle (The Loop)
Un jeune garçon est livreur à vélo pour une pharmacie. Nous le suivons tout au long de ses livraisons et nous partageons avec lui les grandes et petites misères de ses clients qui sont un peu les siennes. Il découvre ainsi que la vie n’est pas toujours facile.

Les bons p’tits gars (Good Kids)
Nous disons souvent : « Ah ! Ce ne sont que des enfants. Ils ne font pas ça pour mal faire. » Allez-y voir de plus près. Ici, il est question d’ados qui coursent contre les trains… et puis quoi encore !

La trois (The Number Three)
Un père de famille qui appuie trop tard sur les freins.

Mot de l’éditeur : « On passe sa vie à s’inventer des scénarios où on tient le rôle principal en pensant contrôler sa destinée. Puis boum !, l’événement qui change tout arrive de nulle part.
Il n’y a pas moyen de se préparer. Tout ce qu’on peut faire, c’est réagir.
Érigés sur des instants pivots où la banalité flirte avec le tragique, les récits musclés qui composent Le Poids de la lumière nous entraînent impitoyablement dans ces moments décisifs qui grincent, qui grugent et qui transforment. […] Qu’est-ce qui fait qu’une action est importante ? Qu’est-ce qui donne un sens à la vie ? À quoi tiennent l’amour, l’amitié et les liens familiaux ?
Aussi à l’aise de parler des sports que de la maladie, de la famille que de la sexualité, des enfants que du couple, du corps en mouvement que de la vieillesse, Alexander Macleod explore d’une plume à la fois lumineuse et déchirante le poids et la signification des choix, des peurs, des traumatismes et des détours de la vie en général. »

Titre original : Light Lifting

Membre : Saint-Jean-sur-Richelieu

MacLeod, Alexander. Le Poids de la lumière, Éditions Marchand de Feuilles, 2010, 2017, 333 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*