07 déc 2017

Le Plongeur

Larue, Stéphane

Le Plongeur Larue

Je ne savais pas trop si j’avais envie de plonger dans ce livre ou non… Je n’aime pas les bouquins de plus de 250 pages, mais comme j’avais entendu beaucoup de bien de ce premier roman de Stéphane Larue, alors je me suis dit, pourquoi pas.

Le narrateur, qui étudiait au cégep du Vieux-Montréal en graphisme avant de tomber dans les excès de toutes sortes, nous raconte sa descente aux enfers et comment il a dû se refaire. Il se déniche un emploi de plongeur en plein cœur du Plateau, au restaurant La Trattoria, car il doit rembourser ses dettes, contractées à cause de sa dépendance au jeu et à l’alcool.

Plusieurs personnages gravitent autour du narrateur que nous apprendrons à mieux connaître au fur et à mesure que l’intrigue avance.

Malgré quelques petites longueurs, l’auteur sait garder son lecteur captif. J’ai été agréablement surprise par le style et le rythme du Plongeur. À lire !

Prix des libraires du Québec 2017.

Membre : Montréal

Larue, Stéphane. Le Plongeur, Éditions Le Quartanier, 2016, 569 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*