27 fév 2014

Le Neveu du Négus

Camilleri, Andrea

Le Neveu du Negus

Camilleri est l’auteur de la série du commissaire Montalbano, d’une drôlerie irrésistible, dans laquelle les mésaventures de ses collègues et la bonne bouffe sicilienne prennent souvent le pas sur l’intrigue policière. Mais c’est aussi un auteur de romans historiques. Ici, l’action se situe au temps du Duce (1929) et raconte le casse-tête auquel doivent faire face les autorités politiques en regard des facéties du neveu de l’empereur d’Éthiopie.
Résumé : « Sicile, 1929. La petite ville de Vigàta attend dans l’effervescence un hôte d’exception : le jeune prince éthiopien Grhané Solassié, neveu du Négus Haïlé Sélassié. Mussolini en personne exige qu’on passe au prince tous ses (nombreux) caprices, dans le but de le gagner à sa politique coloniale. Mais le fougueux jeune homme, grand amateur de femmes et joueur invétéré aux besoins d’argent inépuisables, va mettre les patiences à rude épreuve. Des fonctionnaires ministériels aux dirigeants fascistes, en passant par les ecclésiastiques de haut rang et les aristocrates locaux, la note sera salée pour les détenteurs du pouvoir, et la morale pas toujours sauve. Avec une jubilation féroce, Camilleri démonte et ridiculise la machine à abrutir de la dictature. Histoire qu’elle ne reprenne pas du service… »

Titre original : Il Nepote del Negus

Membre : Villeray

Camilleri, Andrea. Le Neveu du Négus, Éditions Fayard, 2010, 2013, 249 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*