28 mai 2015

Le Liseur du 6 h 27

Didierlaurent, Jean-Paul

le liseur du 6h27

Guylain Vignolles déteste son emploi. Il travaille au pilon, une broyeuse de livres invendus et il adore la littérature. Tous les matins, il lit aux passagers du RER de 6 h 27 les feuillets qu’il a sauvés de la broyeuse. Il ne se passe rien dans sa vie qu’il décrit de la façon suivante : « […] J’attends le retour d’un père mort depuis vingt-huit ans, ma mère me croit cadre dans une société d’édition. Tous les soirs, je raconte ma journée à un poisson, mon boulot me dégoûte à tel point qu’il m’arrive de dégueuler tripes et boyaux et enfin pour couronner le tout, je suis en train de tomber sous le charme d’une fille que je n’ai jamais vue. » Cela résume assez bien l’histoire. Un conte pour adulte, une histoire étonnante et tout à fait délicieuse.

Membre : Germaine-Guèvremont

Didierlaurent, Jean-Paul. Le Liseur du 6 h 27, Éditions Édito, 2014, 182 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*