18 sept 2014

Le Legs d’Adam

Rosenfeld, Astrid

Le Legs D-Adam

En 2004 à Berlin, Edward Cohen, le propriétaire d’une boutique de mode branchée, découvre des notes laissées par son grand-oncle Adam. Ce dernier a 18 ans, en 1938, quand il rencontre la jeune fille de ses rêves. Mais elle disparaît alors que la famille d’Adam s’apprête à quitter l’Allemagne pour se refugier en Angleterre et Adam décide d’aller à sa recherche au lieu de suivre ses parents.
Avec, en toile de fond, la montée du nazisme et la Deuxième Guerre mondiale, ce roman sur l’amitié et la famille, décrit les liens qui unissent les personnes ainsi que les énormes sacrifices causés par l’amour.
Roman touchant, parfois poétique, parfois drôle, qui se divise en deux parties, plutôt inégales, mais qui se complètent et se reflètent, nouant des liens entre les générations.
Dans la première partie, pleine de magie et de légèreté, Edward Cohen se penche sur son enfance entre une mère aimante et un beau-père fantasque et roublard. Il évoque également son grand-père qui soulignait sans cesse sa ressemblance avec Adam, son grand-oncle disparu. Son récit s’arrête à la mort de sa grand-mère.
La deuxième partie qui constitue le fondement du livre, dépeint avec réalisme la vie quotidienne dans le ghetto de Varsovie et les conditions d’existence des populations asservies.

Titre original : Adams erbe

Membre : Lachine

Rosenfeld, Astrid. Le Legs d’Adam, Éditions Gallimard, 2011, 2014, 367 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*