24 nov 2022

Le Joueur de triangle

Gilbert, Nicolas

Le Joueur de triangle

J’ai aimé Le Joueur de triangle parce que c’est un roman frais : il est écrit avec créativité et il met en scène des personnages intéressants.

L’histoire se déroule d’un vendredi à un mardi. On suit tour à tour, Louis, un jeune musicien sans emploi qui essaie de devenir aide-cuisinier pour survivre (le chapitre initial à cet égard est particulièrement savoureux !) puis Pierre Delambre, chef d’orchestre préparant un concert à Moscou et enfin, Justine, fille d’un sculpteur célèbre, assistant à un hommage à son père décédé.

Nicolas Gilbert connaît bien la musique, il est lui-même compositeur, et probablement aussi a-t-il fréquenté les milieux de l’art visuel, car les situations dans lesquelles il place ses protagonistes sont très crédibles. Évidemment les destins de ces trois personnages vont se croiser.

Le dernier chapitre, avec originalité, donnera la parole à des témoins extérieurs : leurs interventions permettront-elles à Louis, Pierre et Justine d’aller au bout de leur quête ? Si vous avez aimé des romans comme L’Élégance du hérisson (2006) de Muriel Barbery, celui-ci pourrait vous plaire !

Membre : LaSalle

Gilbert, Nicolas. Le Joueur de triangle, Éditions Leméac, 2009, 196 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter