29 mai 2014

Le Fils

Rostain, Michel

Le fils

Encore émue par les derniers chapitres du récit du Père adopté de Didier van Cauwelaert (que je venais de lire), ce livre de Michel Rostain m’est tombé dans les mains. Après l’éloge du père par son fils, je me suis plongée dans la lecture du récit d’un père qui doit apprivoiser le deuil de son fils unique. Le narrateur est le fils décédé qui assiste au cauchemar de ses parents, à ses propres obsèques, aux éternels « j’aurais dû… », aux larmes de ses parents, au dispersement de ses cendres, aux années qui ont finalement permis d’affirmer que malgré ce désespoir absolu, oui, on peut vivre avec ça.

Membre : Blainville

Rostain, Michel. Le Fils, Oh ! éditions, 2011, 173 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*