18 juin 2015

Le Dernier été du siècle

Geda, Fabio

le dernier été

Zeno, un ado de 13 ans, en Sicile, où ses parents tiennent un restaurant. Nous sommes en 1999. Son père doit être hospitalisé sur le continent à Gênes. Zeno accompagne ses parents pour la durée de l’hospitalisation ; il découvre à cette occasion un grand-père maternel, dont il ignorait jusque-là l’existence et qui va l’héberger. Ce grand-père habite dans la campagne ligurienne ; Zeno le découvre taciturne et taiseux.
Au second chapitre, nous voici transportés en 1938 dans une famille juive, les Coifman, à l’époque de Simon, second enfant de la famille. Ils habitent Gênes, mais doivent vite émigrer en France qui ne tardera pas non plus à être occupée. Ils reviendront se cacher dans les montagnes italiennes.
Le livre alterne d’un chapitre à l’autre entre ces deux histoires. Entre la narration du court été passé auprès de ce grand-père jamais nommé et le retour systématique dans la vie de Coifman, se dessine en filigrane un lien qui nous tient en suspens jusqu’à la fin du livre.

Titre original : Estate alla fine del secolo

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur, du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Geda, Fabio. Le Dernier été du siècle, Éditions Albin Michel, 2011, 2014, 387 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*