29 mar 2013

Le Dernier des Camondo

Assouline, Pierre

Ce livre est un récit historique très détaillé. Il nous raconte l’histoire d’une famille juive de banquiers : celle de Moïse de Camondo. La saga de cette famille débute à l’Inquisition espagnole, au ghetto de Varsovie en passant par Constantinople où ils sont chassés par les Turcs. Ils finissent par s’établir en France à la fin du XIXe siècle. Ce banquier se fait construire un hôtel particulier copié sur le petit Trianon de Versailles sur les bords du parc Monceau à Paris. Il consacre sa vie et sa fortune à collectionner des oeuvres d’art. Il décède en 1935 ; dans son testament, il lègue sa résidence à l’État pour en faire un musée. Le musée, situé au 63, parc Monceau, peut être visité tous les jours.
Un triste destin attend sa descendance. Ses enfants et ses petits-enfants périssent dans les camps de la mort des nazis durant la Deuxième Guerre mondiale.
Un livre à lire absolument.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Ste-Dorothée

Assouline, Pierre. Le Dernier des Camondo, Éditions Gallimard, 1997, 288 pages.

Catégorie : Documentaires/Essais, Romans : historiques

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*