18 jan 2013

Le Dernier des Camondo

Assouline, Pierre

Ce livre n’est ni un roman ni une biographie ni même un livre historique. C’est les trois à la fois et c’est surtout l’histoire de ce qui a été et qui n’est plus.
Le livre fourmille de renseignements sur les richissimes familles de banquiers levantins installés à Paris à la fin du Second Empire.
L’écriture agréable, simple et riche de Pierre Assouline réussit à faire se dérouler sous nos yeux un spectacle auquel on prend part grâce aux excellentes descriptions des personnages et des lieux. Par le biais de la famille Camondo, Pierre Assouline raconte aussi, à la manière d’un historien, le périple des Juifs d’Europe face à l’antisémitisme.
Devenue une des plus riches familles de banquiers au monde, les Camondo mènent une vie de princes, dans le Paris de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, mais resteront toujours des Juifs aux yeux des aristocrates français.
Nissim, le jeune héritier, meurt en héros durant la Deuxième Guerre mondiale et les autres membres de la famille périssent dans les camps de concentration.
Si Moïse, le dernier des Camondo a échoué à perpétuer la dynastie, il a réussi à immortaliser le nom de tous les siens en inventant sa maison, en lui donnant une âme et en l’inscrivant dans le patrimoine artistique de la France.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Lachine

Assouline, Pierre. Le Dernier des Camondo, Éditions Gallimard, 1997, 288 pages.

Catégorie : Documentaires/Essais, Romans : historiques

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “Le Dernier des Camondo”

Les Irrésistibles » Le Dernier des Camondo dit : - 29 mars 2013

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*