21 déc 2017

Le Cercle

Eggers, Dave

Le Cercle Eggers

Le Cercle est une entité qui a absorbé Google, Facebook, Twitter et tous les autres trucs similaires. Cette entité a pour but la mise en place d’une société du partage généralisée, lisse et totalement transparente.

Une fille nommée Mae réussit à se faire embaucher au siège social du Cercle. C’est cool pour elle. Elle travaillera en premier dans le service de l’Expérience client. Job facile : répondre en ligne aux récriminations des clients en essayant d’avoir une bonne note, attribuée par ceux-ci. Si la note est insuffisante, les relancer pour s’assurer de leur satisfaction.

Dans le Cercle, il est aussi bien vu d’être actif sur les réseaux sociaux, il en existe un propre à l’entreprise, mais d’autres à l’extérieur de son domaine, soit le siège social où une dizaine de milliers d’employés s’affairent à innover pour faire avancer le monde.

La question est de savoir si le Cercle réussira à se refermer pour qu’enfin advienne la société idéale du partage et de la transparence. À cette fin, il lui faut se substituer aux états nationaux pour tout ce qui a trait aux fonctions régaliennes. Il dispose de la technologie requise pour ce faire. Le Cercle peut, en effet, annihiler toute velléité d’opposition des élus d’une part, en trafiquant leur matériel informatique afin de les accuser de toutes les vilenies possibles et, d’autre part, il réussit à convaincre la majorité d’entre eux à se munir d’une caméra qu’ils porteront en tout temps pour assurer la transparence de leurs interactions avec quiconque.

De plus, le Cercle s’affaire à mettre en marché de multiples innovations (caméras omniprésentes, implants pour retrouver en moins de deux les enfants kidnappés, etc.). L’idée de base étant que les humains qui n’ont rien à cacher n’auront aucune objection à être en tout temps surveillés.

Mae doit s’efforcer de prendre du galon. À cette fin, elle doit avoir des « scores » exemplaires dans les résultats de son travail à l’Expérience client, obtenir un rang élevé de popularité dans les réseaux sociaux interne et externe, susciter des retombées économiques (quantifiables en temps réel aussi) par sa présence dans l’espace numérique et par ses réponses judicieuses à un sondage sans fin. Elle-même sera dotée d’une caméra garantissant sa transparence, au profit d’une foule (euphémisme) de « watchers » qui suivront en tout temps ses pérégrinations dans la réserve (siège social) du Cercle.

Les innovations aboutiront (en toute logique) à l’instauration d’une démocratie populaire en temps réel et Mae aura le loisir ou la chance ou la possibilité d’empêcher que ce mécanisme se transforme en dictature intégrale. Que choisira-t-elle de faire ? Suspense.

Titre original : The Circle

Membre : JimG de St-Athanase.

Eggers, Dave. Le Cercle, Éditions Gallimard, 2013, 2017, 571 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*