14 juin 2018

Le Canadien français et son double

Bouthillette, Jean

Le Canadien français et son double

De cet ouvrage initialement publié en 1972, Pierre Vadeboncoeur disait qu’il était « un de ces petits livres tout à fait exceptionnels qui disent le fond des choses ». De fait, l’auteur y analyse avec perspicacité et justesse l’âme des Québécois, déchirés entre ce qu’ils ont été et ce qu’ils auraient pu être, et ce qu’ils sont devenus avec la Conquête de 1760 et la Confédération de 1867.

Un dédoublement de personnalité qui a eu plusieurs conséquences, selon l’auteur : double jeu des élites politiques qui émettent des slogans nationalistes, tout en collaborant sans état d’âme avec le fédéral ; universalisme abstrait qui, sous les traits d’une ouverture au monde, est une fermeture à soi ; tendance à une autoflagellation morbide, comme si nous étions l’objet d’une malédiction.

Bien qu’il ait été écrit il y a plus de 45 ans, ce livre est toujours d’actualité (mutatis mutandis), surtout à l’approche d’une élection. Relisez le paragraphe précédent et suivez mon regard…

Membre : Pierre, abonné de Guèvremont

Bouthillette, Jean. Le Canadien français et son double, Éditions du Boréal compact, 2018, 95 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*