21 mar 2019

Le Billet de la semaine

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Petit rappel aux membres du jury… Il vous reste trois semaines pour terminer la lecture des cinq livres en lice pour la 11e remise du prix des Irrésistibles.

Le vote et les débats auront lieu à la bibliothèque Robert-Bourassa à Outremont, le lundi 15 avril prochain de 10 h à 12 h.

Si vous ne pouvez vous déplacer pour voter, il faudra m’envoyer votre choix par courriel (simplement le titre, sans commentaires) avant le dimanche 14 avril.
J’ai bien hâte de vous revoir et de débattre en votre compagnie.

Par ailleurs, les Irrésistibles qui ne sont pas membres du jury sont invités à se joindre à nous. Si vous désirez assister à la remise du prix, vous êtes les bienvenus ; prière de m’indiquer par courriel votre nom et le nombre de personnes qui vous accompagneront.


Pourquoi aller à l’Espace Go voir Parce que la nuit de Dany Boudreault et Brigitte Haentjens, avec la collaboration de Céline Bonnier ?

Parce qu’il est question de Patti Smith, cette fabuleuse artiste multidisciplinaire (chanteuse, musicienne, écrivaine, photographe, peintre), née en 1946 à Chicago.

Parce que la compagnie Sibyllines ne fait rien comme les autres.

Parce qu’il y a sur scène une équipe qui joue, chante et danse avec une belle énergie.

Parce que Céline Bonnier, Dany Boudreault, Alex Bergeron, Leni Parker et Martin Dubreuil sont accompagnés par trois fabuleux musiciens : Bernard Falaise, Rémi Leclerc et Alexandre St-Onge.

Parce que durant les deux heures dix que dure le spectacle sont évoqués les idoles, amis et amoureux de l’artiste américaine : Rimbaud, Robert Mapplethorpe, Sam Shepard, Bob Dylan, Jack Kerouac, Allen Ginsberg, Jean Genet, Fred « Sonic » Smith…

Parce que la nuit nous donne la furieuse envie de replonger dans l’œuvre de Patti Smith : Just Kids (2010), M Train (2015) et ses poèmes, d’écouter ses albums Horses (1975) ou Gone Again (1996), pour ne nommer que ceux-là.

Parce que, malgré quelques longueurs ici et là, j’ai eu l’impression d’être invitée dans le studio d’Andy Wharhol, The Factory, et de vivre une expérience immersive.

Peut-être simplement parce que Patti Smith nous donne le goût de vivre. C’est déjà pas mal, non ?


Le lundi 25 mars, à Radio VM (91,3 FM), de 17 h 45 à 18 h, dans le cadre de Culture à la carte, je m’entretiendrai avec le comédien Benoît Gouin, qui nous parlera de la pièce L’Éducation de Rita de Willy Russell, dans une mise en scène de Marie-Thérèse Fortin, présentée au Théâtre du Rideau Vert jusqu’au 20 avril 2019.

Lundi dernier, je recevais la comédienne et autrice Catherine Chabot, venue nous parler de sa pièce Lignes de fuite, dans une mise en scène de Sylvain Bélanger, présentée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui jusqu’au 6 avril 2019.



Les Irrésistibles de Marie-Anne ont aussi leur page Facebook. Venez voir !

https://www.facebook.com/LesIrresistiblesDeMarieAnne

En vous rendant sur la chaîne YouTube à l’émission Les Irrésistibles de Marie-Anne, vous pourrez entendre, à chaque semaine, mes commentaires et critiques de théâtre ou d’arts visuels.

Je vous souhaite de très belles découvertes et à la semaine prochaine,


Marie-Anne



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*