24 jan 2019

Le Billet de la semaine

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Reviens (Grasset, 2018) de Samuel Benchetrit est un roman qu’on lit avec le sourire aux lèvres. Ne vous attendez pas à de grandes envolées littéraires, mais l’auteur a une plume alerte et une imagination débordante.

Pour ma part, c’est ma première incursion dans l’œuvre de cet écrivain et dramaturge français né en 1973, qui porte aussi les chapeaux de réalisateur, scénariste et comédien.

Le narrateur est un écrivain de 43 ans en panne d’inspiration, qui vit depuis 13 ans dans un petit appartement de trois pièces. Divorcé, il est le père d’un garçon de 18 ans parti depuis six mois faire le tour du monde. Au début de son voyage, fiston lui écrivait régulièrement, puis les courriels se sont espacés jusqu’à rétrécir comme peau de chagrin.

Notre narrateur, jamais nommé, fume depuis 25 ans, boit du whisky, se lève la nuit, écoute la télé-réalité 4 mariages pour une lune de miel, manque de « drive », lutte « depuis toujours, contre un énorme problème de mélancolie immédiate », n’a rien à raconter – car rien de palpitant ne se passe dans sa vie. Son contrôleur des impôts lui réclame son dû et il fait croire à son éditeur qu’il a commencé à écrire son prochain livre dont le sujet met en scène, entre autres, Pline l’Ancien.

Et puis, un peu d’espoir renaît le jour où il reçoit un coup de fil d’un producteur de télévision lui annonçant qu’il désire faire une série en 12 épisodes avec son dernier opus, Béton armé. Peut-il lui en envoyer un exemplaire ? Petit problème : il n’en trouve nulle part. Notre écrivain contacte aussitôt Marc Perez, son éditeur, qui lui dit que les copies restantes ont été envoyées au pilon il y a quelques semaines. Il continue ses recherches, demande à l’un et à l’autre, pour finalement se tourner vers Amazon.

Bien évidemment, rien ne se passe comme prévu, encore moins quand, au lieu de Béton armé, il reçoit Le béton, or de l’armée sous l’Empire byzantin d’un certain Janus Kowalinski.

Dernier recours : la résidence Beausoleil à Saint-Maur-des-Fossés où l’une de ses admiratrices, Raymonde André, a le livre en question. Advient alors un tas d’aventures plus rocambolesques les unes que les autres pour le narrateur-auteur.

Pour apprécier ce roman divertissant il faut, bien sûr, accepter certaines situations improbables… Vous avez un petit blues hivernal ? Reviens vous remontera le moral. C’est garanti !


Le lundi 28 janvier, à Radio VM (91,3 FM), de 17 h 45 à 18 h, dans le cadre de Culture à la carte, je m’entretiendrai avec l’autrice Annick Lefebvre, qui nous parlera de sa pièce ColoniséEs, présentée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui jusqu’au 16 février 2019.

Lundi dernier, je recevais la comédienne Dominique Quesnel, venue nous parler de la pièce La Queens’ de Jean Marc Dalpé, présentée à La Licorne jusqu’au 23 février 2019.



Les Irrésistibles de Marie-Anne ont aussi leur page Facebook. Venez voir !

https://www.facebook.com/LesIrresistiblesDeMarieAnne

En vous rendant sur la chaîne YouTube à l’émission Les Irrésistibles de Marie-Anne, vous pourrez entendre, à chaque semaine, mes commentaires et critiques de théâtre ou d’arts visuels.

Je vous souhaite de très belles découvertes et à la semaine prochaine,


Marie-Anne



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*