22 nov 2018

Le Billet de la semaine

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

C’est un euphémisme de dire que Michel Tremblay est un auteur prolifique. À 76 ans, il publie son 70e titre, Vingt-trois secrets bien gardés, chez Leméac/Actes Sud.

En 23 coups de pinceau, du logement de ses parents rue Fabre où se jouent des parties de cartes au salon mortuaire alors qu’une vieille tante du côté paternel vient de mourir, de l’école Saint-Pierre-Claver à un soir de première au théâtre, Michel Tremblay se raconte à la troisième personne du singulier.

Ces instantanés valsent de l’enfance à l’âge adulte, de l’intime à la vie professionnelle, des « premières fois » aux ruptures amoureuses et aux amitiés que l’on croyait éternelles.

Ses souvenirs alternent entre le parc Lafontaine et le centre-ville de Montréal où Michel veut voir au P.J.’s le travesti Monroe dont il a souvent entendu parler.

Mais il est aussi question de son premier voyage en avion à la mi-vingtaine ou de ses visites à New York, de la 8e Avenue peu recommandable au Metropolitan Opera où son chum et lui sont allés entendre L’Or du Rhin… Sans oublier Paris, au grand salon de la Délégation du Québec où Tremblay, nouvellement promu officier des Arts et des Lettres vivra, comme il le dit, « une humiliation totale » devant Jack Lang, alors ministre de la Culture.

Fabuleux conteur à la mémoire phénoménale, Michel Tremblay nous permet, encore une fois, d’en connaître un peu plus sur son parcours. On sourit à certaines occasions, on est ému à d’autres, mais jamais l’auteur ne nous laisse indifférents.


Le lundi 26 novembre, à Radio VM (91,3 FM), de 17 h 45 à 18 h, dans le cadre de Culture à la carte, je m’entretiendrai avec la metteure en scène Angela Konrad, qui nous parlera de son adaptation de la pièce Platonov amour haine et angles morts d’après Anton Tchekhov, présentée au Théâtre Prospero jusqu’au 15 décembre 2018.

Lundi dernier, je recevais Emmanuelle Jimenez, auteure de la pièce Centre d’achats, présentée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui jusqu’au 1er décembre 2018.



Les Irrésistibles de Marie-Anne ont aussi leur page Facebook. Venez voir !

https://www.facebook.com/LesIrresistiblesDeMarieAnne

En vous rendant sur la chaîne YouTube à l’émission Les Irrésistibles de Marie-Anne, vous pourrez entendre, à chaque semaine, mes commentaires et critiques de théâtre ou d’arts visuels.

Je vous souhaite de très belles découvertes et à la semaine prochaine,


Marie-Anne



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*