29 oct 2015

Le Billet de la semaine

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Vous avez jusqu’au 8 novembre prochain pour vous rendre à l’Espace Go et vivre une expérience théâtrale unique alors qu’on y présente une pièce-fleuve de plus de cinq heures intitulée Five Kings – L’Histoire de notre chute, d’après l’œuvre de Shakespeare.
Cette production du Théâtre PÀP, du Théâtre des Fonds de Tiroirs et de Trois Tristes Tigres, en coproduction avec le Théâtre français du Centre national des Arts à Ottawa et le Théâtre de Poche de Bruxelles, est à la hauteur du talent de ses treize comédiens qui interprètent 37 personnages, de ses concepteurs et, bien sûr, de son auteur.
Comme il est impossible pour moi de résumer la pièce, je reprends ce qu’Olivier Kemeid a écrit dans son mot d’auteur : « Five Kings – L’Histoire de notre chute s’inspire des deux tétralogies formant le cycle des rois shakespearien. Ce n’est ni une traduction, ni une adaptation de ces pièces. Le texte déploie son propre univers, se nourrit de l’époque actuelle, brise et recompose l’arbre généalogique des York et des Lancaster à sa guise, trahit et honore à la fois sa source originelle, fait théâtre de tout roi. »
Vu la longueur du spectacle, je pensais trouver une salle à moitié pleine. Erreur ! Pas un siège de libre. J’ai aussi cru que certains spectateurs profiteraient de l’entracte pour filer en douce. J’avais tout faux ! Nous sommes restés jusqu’à la fin de cette épopée qui restera longtemps gravée dans nos mémoires.
Sachez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir suivi un cours d’histoire 101 pour s’y retrouver, car la mise en place de Frédéric Dubois est ingénieuse et très rapidement installée ; le texte est parsemé d’indications qui nous font suivre les enjeux de ces familles. Il y a des moments de pure réjouissance (malgré quelques petites longueurs), mais aussi de désespérance face à l’être humain.
Quel travail de la part de toute cette joyeuse équipe de concepteurs autant du côté de la scénographie, que de la musique et soulignons particulièrement le jeu de quelques comédiens : Emmanuel Schwartz, Patrice Dubois, Étienne Pilon, Jean Marc Dalpé, Hugues Frenette, Gauthier Jansen et Jonathan Gagnon.

Ce samedi 31 octobre, à Radio VM (91,3 FM), dans le cadre de l’émission Entracte, je m’entretiendrai avec Élisabeth Monast Moreau, chargée de projet de l’exposition Neige, présentée au Musée Pointe-à-Callière jusqu’au 3 janvier 2016.

Première diffusion : le samedi de 12h30 à 13h, en reprise le jeudi suivant, de 17h à 17h30.

Je vous rappelle qu’il est aussi possible d’écouter Entracte en direct à partir du site web de Radio VM

Samedi dernier, je recevais Jacques Des Rochers, conservateur de l’art québécois et canadien (d’avant 1945) au MBAM et co-commissaire de l’exposition La Couleur du jazz – Une modernité des années 1920 : Montréal, le Groupe de Beaver Hall, présentée au Musée des beaux-arts de Montréal jusqu’au 31 janvier 2016.

ENTRACTE - 20151024 - M Poggi - Jacques Des Rochers

Je vous souhaite de très belles découvertes et à la semaine prochaine,


Marie-Anne



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*