17 sept 2015

Le Billet de la semaine

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Qui m’aurait dit qu’un jour j’allais lire un roman sur Mouammar Kadhafi, celui-là même qui fut à la tête de la Lybie durant 42 ans ? Eh bien, c’est fait. Je viens de terminer La Dernière nuit du Raïs(Julliard, 2015) de Yasmina Khadra qui se met dans la peau de cet être inqualifiable.
Comme je suis curieuse de nature, si je pouvais parler à l’auteur, je voudrais savoir ce qui l’a poussé à écrire sur Kadhafi, comment il s’y est pris, lui qui n’a jamais mis les pieds en Lybie, comment il s’est senti d’écrire au « je »…
Plusieurs points communs unissent les deux hommes : ils sont Bédouins, musulmans, pères de famille, natifs du Maghreb et ils ont fait l’armée. Malgré cela, loin de moi de prétendre que Khadra ressemble à Kadhafi…
L’action du roman se situe à Syrte, en Lybie, durant cette fameuse nuit du 19 au 20 octobre 2011, alors que le colonel Kadhafi se terre, en compagnie de quelques-uns de ses hommes, dans une école abandonnée au cœur du District 2 ; il vit là ses dernières heures avant d’être capturé par les rebelles de la révolution.
Le « Raïs » du titre, c’est, bien sûr, Kadhafi à qui Yasmina Khadra a donné vie en se mettant dans la peau de ce tyran, cet homme imbu de lui-même, narcissique à la puissance 1000, qui se prenait pour Dieu et dont le règne sur la Libye a commencé après le coup d’État de 1969, alors qu’il avait à peine 27 ans.
L’auteur, par un procédé de retours en arrière, revient sur certains moments clés de la vie de Kadhafi, que ce soit du côté de son père, de son rapport aux femmes, de ses fils, de Van Gogh et de combien d’autres choses encore.
Huis clos écrit au « je », ce roman qui respecte les règles des trois unités (temps, lieu, action) pourrait fort bien, un jour, devenir une pièce de théâtre. À suivre !

Ce samedi 19 septembre, à Radio VM (91,3 FM), dans le cadre de l’émission Entracte, je m’entretiendrai avec l’auteur et metteur en scène Simon Boudreault, qui viendra nous parler de sa pièce As is (tel quel), présentée au Théâtre Jean-Duceppe jusqu’au 17 octobre 2015.

Première diffusion : le samedi de 12h30 à 13h, en reprise le jeudi suivant, de 17h à 17h30.

Je vous rappelle qu’il est aussi possible d’écouter Entracte en direct à partir du site web de Radio VM

Samedi dernier, je recevais l’auteure et comédienne Evelyne de la Chenelière, venue nous parler de sa pièce Septembre, présentée à l’Espace libre jusqu’au 2 octobre 2015.

ENTRACTE - 20150912_1230 - M Poggi -SEP 09- E de la Cheneliere

Je vous souhaite de très belles découvertes et à la semaine prochaine,


Marie-Anne



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*