15 mai 2014

Le Billet de la semaine

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Éric-Emmanuel Schmitt était à Montréal la semaine dernière… j’en ai donc profité pour plonger dans son dernier roman, L’Élixir d’amour (Albin Michel, 2014). Quelle déception ! Ce livre m’a profondément déplu et ennuyé : l’écriture est banale et insipide ; le roman est rempli de clichés de tous genres, dont celui-ci, page 84 : « La jalousie ne constitue pas une manifestation de l’amour mais la forme exacerbée du sentiment de propriété. » Ou encore : « Notre liaison a cessé de durer parce qu’elle durait. Le temps n’est pas l’allié de l’amour, il ne favorise que l’amitié », page 107.
L’histoire est celle de deux Français, Louise, juriste de profession, et Adam, psychanalyste. Elle vient de rompre après cinq ans de relation. Il restera à Paris. Elle viendra vivre à Montréal. C’est à travers un échange épistolaire de 156 pages que nous apprendrons un peu mieux à les connaître.
Le tout commence ainsi alors qu’Adam écrit à Louise :
« Si tu m’écoutes, bonjour.
Si tu ne m’entends pas, adieu.
Selon ta réaction, cette lettre constituera le début ou la fin de notre correspondance. »
Plusieurs me diront : « Mais pourquoi avoir poursuivi la lecture ? » Je suis de nature optimiste et j’ai gardé espoir jusqu’à la toute fin. Mais il n’y a vraiment rien de neuf à se mettre sous la dent, je n’arrive pas à croire que c’est le même auteur qui a écrit : Le Visiteur, Variations énigmatiques, Lorsque j’étais une œuvre d’art, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, Oscar et la dame rose… De plus, comme nous sommes des milliers à lire l’œuvre de Schmitt, je me disais que quelqu’un parmi vous pourrait peut-être m’éclairer sur ce dernier opus !

Le samedi 17 mai, à Radio Ville-Marie (91,3 FM), dans le cadre de l’émission Entracte, je reçois Hélène Samson, conservatrice des Archives photographiques Notman au Musée McCord et commissaire de l’exposition Bienvenue à l’atelier, une œuvre de Kent Monkman, présentée au Musée McCord jusqu’au 1 juin.

Première diffusion : le samedi de 12h30 à 13h, en reprise le soir même à minuit.
Le jeudi suivant, de 17h à 17h30.

Vous pouvez aussi réécouter en tout temps l’émission Entracte en vous rendant à mon billet de la semaine sur le site Web des Irrésistibles.

Samedi dernier, je recevais la metteure en scène Brigitte Haentjens, venue nous parler de la pièce Molly Bloom, d’après Ulysse de James Joyce, présentée à l’Espace Go jusqu’au 31 mai 2014.

ENTRACTE M Poggi - 2014 05 10 Brigitte Haentjens

Je vous souhaite de très belles découvertes et à la semaine prochaine,


Marie-Anne



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*