26 juil 2013

Le Billet de la semaine

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Quel bonheur de retrouver une œuvre de Michel Tremblay en cette période estivale ! Au hasard la chance(Éditions Leméac, Actes Sud, 2012), 6e tome de la série La Diaspora des Desrosiers, nous donne à lire cinq fois la même histoire, mais avec cinq destins différents pour Ti-Lou, celle que l’on surnomme « la Louve d’Ottawa ». L’heure de la retraite a sonné pour elle. Ti-Lou quitte « son » Château Laurier où elle recevait ses clients dans une suite luxueuse depuis belle lurette. Sur un coup de tête, n’emportant avec elle que deux valises remplies d’argent, Ti-Lou part en direction de Montréal. Elle descend pour une nuit à l’hôtel Windsor car, dès le lendemain, son appartement du boulevard St-Joseph, loué pour un an, l’attend.
Michel Tremblay voulait écrire un roman sur le hasard. Un autre sur Ti-Lou… il a décidé de combiner les deux dans un même livre. Ti-Lou réussira-t-elle à échapper au maniaque au rasoir qui rôde au centre-ville de Montréal en cette année de 1925 ? Réussira-t-elle à surmonter sa solitude ? À se défaire, elle, la diabétique, de ses mauvaises habitudes dont celle de manger ses fameux Cherry Delights ? Va-t-elle mourir d’ennui à Montréal ou pourra-t-elle y refaire sa vie ? Michel Tremblay boucle la boucle des Desrosiers de très belle manière… Quelle surprise l’auteur nous réserve-t-il à l’automne prochain ? À suivre !
Il n’est pas indispensable d’avoir lu les autres livres de la série pour apprécier Au hasard la chance.

Je vous souhaite une très belle fin de semaine et de belles découvertes !

Marie-Anne



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter