25 jan 2013

Le Billet de la semaine

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Beau coup de cœur cette semaine pour le dernier roman d’Hubert Mingarelli, Un repas en hiver (Éditions Stock, 2012), qui m’a fait penser, à cause de sa thématique, à un autre de ses titres : Quatre soldats (2003, couronné du prix Médicis).
Il est à nouveau question de la guerre (que l’on ne voit pas, mais que l’on imagine), de l’amitié que l’on arrive parfois à développer durant les pires atrocités, de la survie – jusqu’où sommes-nous prêts à aller ? -, du froid, des différentes tâches qui attendent chaque homme, de la non-présence des femmes, de la fragilité de l’être humain, etc. Finalement, l’auteur reprend ses thèmes de prédilection, comme le fait aussi, un Patrick Modiano, dont je vous reparlerai bientôt. L’action se déroule en Pologne durant la Seconde Guerre mondiale. Mingarelli met en scène trois soldats allemands : le narrateur, dans la quarantaine, jamais nommé, Bauer et Emmerich. Deux choix s’offrent à eux : soit partir à la recherche de Juifs et les ramener à leur garnison, soit rester sur place et devoir participer aux fusillades des hommes faits prisonniers.
Les trois soldats finiront par se réfugier dans une maison abandonnée, car ils ont faim et ils ont froid.
Surtout ne cherchez pas d’action dans ce roman. Ce n’est pas là où se situe la force de Mingarelli. Tout est dans le non-dit, dans les silences, dans la beauté des lieux malgré l’horreur, dans les petits riens. À lire si vous aimez l’auteur…

Le samedi 26 janvier à Radio Ville-Marie (91,3 FM), dans le cadre de l’émission Entracte, diffusée de 12h30 à 13h et, en reprise, le soir même à minuit, je reçois le comédien Benoît McGinnis, qui vient nous parler de la pièce Le Roi se meurt d’Eugène Ionesco, présentée au Théâtre du Nouveau Monde jusqu’au 9 février 2013.

Depuis la semaine dernière, sur les ondes de radio Ville-Marie, vous pouvez réécouter Entracte de 17h à 17h30.

Vous pouvez aussi réécouter en tout temps l’émission Entracte en vous rendant à mon billet de la semaine sur le site web des Irrésistibles.
Samedi dernier, je recevais le comédien Vincent Magnat venu nous parler de la pièce Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute, présentée au Théâtre Prospero jusqu’au 9 février 2013.

ENTRACTE M Poggi - 2013 01 19 Magnan

Je vous souhaite une très belle fin de semaine et à vendredi prochain,


Marie-Anne



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter